bg-header_green
bg-header_green
Menu

Retour sur investissement (ROI)

Return on investment

Voyez vos paris comme un investissement. Puisque vous allez y consacrer du temps et de l’argent, autant faire que votre activité soit rentable. Pour cela, vous devez surveiller vos performances. Utilisez des instruments financiers comme le ROI pour orienter efficacement votre jeu. Tour d’horizon.

ROI, qu’est-ce que c’est ?

Acronyme de « Return on investment » en anglais, le ROI ou retour sur investissement permet de mesurer l’écart entre le capital investi et le gain réalisé. Cette donnée va vous aider dans vos analyses pour vos futurs investissements. Attention, le ROI ne tient pas compte du temps que vous avez mis pour effectuer un gain ou une perte. À ne pas confondre également avec l’évolution du capital.

Dans les paris sportifs, vous pouvez utiliser le ROI pour évaluer la rentabilité (ou non) de vos jeux. Tout le monde qui se lance dans cette activité souhaite gagner, sauf qu’il est seulement impossible de sortir victorieux à tous les coups, de gagner ses paris tous les jours… C’est donc important que vous fassiez le point de temps en temps pour voir quels ont été les résultats de vos paris, est-ce qu’ils vous ont apporté concrètement des gains sur une période donnée ou bien, vous êtes en perte. Par déduction, il existe ainsi un ROI négatif comme un ROI positif.

Comment calculer le ROI ?

Pour calculer votre ROI, il faut tout d’abord que vous distinguiez l’évolution de capital.

L’évolution du capital

C’est l’augmentation ou la réduction de votre bankroll par rapport à votre capital de départ. Prenons l’exemple d’un joueur qui dispose d’une bankroll initiale de 100 euros. Sur 100 paris différents sur 1xBet, il mise à chaque fois 2 euros, avec une cote constante de 1,5. Il gagne 60 fois :

  • Le total de ses mises est de : 2 x 100 = 200 euros
  • Le total des gains est de 70 x (2 x 1,50) = 210 euros
  • Son bénéfice est donc de : 210 – 200 = 10 euros

L’évolution du capital est en divisant le bénéfice par le montant de la bankroll initiale, soit : 10/100 = 0,1. On multiplie le résultat par 100 pour obtenir un pourcentage. Par conséquent, ici, le capital du joueur a évolué de +10 %.

Calcul du ROI

Le ROI quant à lui, dans les paris sportifs, représente le rapport entre le bénéfice remporté et le total des mises. Revenons à l’exemple du joueur précédent :

  • Il a misé en tout 200 euros
  • Il a réalisé un bénéfice de 10 euros
  • Son ROI est donc de : 10/200 = 0,05 ; qui donne, en pourcentage, 5 %.

Vous remarquez qu’il y a une différence entre la valeur de l’évolution du capital et celle du ROI. Dans la pratique, le ROI compte parmi les indicateurs sur le long terme. Il ne devient significatif qu’après un certain nombre de paris effectués, dans les 300 et plus. Il n’est pas très représentatif et utile si vous ne faites qu’un petit nombre de paris.

Comment le ROI varie-t-il ?

Pour avoir un ROI positif, il faut gagner le plus de paris. La valeur monte à mesure que vous empochez un gain. Mais gagner n’est pas une chose donnée. Vous devez analyser chaque match ou course où vous souhaitez parier. Ne commettez pas l’erreur de miser au pif. Cela ne se passe pas comme dans les jeux de hasard où vous pouvez jouer sans réfléchir. Il vous faut donc consacrer du temps à cette tâche. Pour avoir un ROI important, pariez toujours de manière rationnelle.

À quoi sert le ROI

Pour une bonne gestion de votre bankroll sur le long terme

Grâce au ROI, vous pouvez suivre votre activité de parieur, voir si vous êtes rentable ou non, et par l’occasion évaluer vos bénéfices et vos pertes. Dans la pratique, lorsque vous vous appliquez aux paris et que vous alternez victoires et défaites, vous pouvez avoir des difficultés à connaître clairement la valeur des richesses que vous réalisez et la constance, l’augmentation ou la diminution, qui peut en être déduite. Pour que le ROI soit pertinent, l’observation doit se faire sur une période plus ou moins longue, sur une année par exemple.

Pour prendre des décisions

Le ROI n’est pas un objet de flatterie ou de déception. Servez-vous en comme un véritable outil de décision :

  • Vous avez un ROI négatif ? Révisez votre stratégie : comment vous faites vos mises, y a-t-il des actions que vous pouvez corriger, chez quels bookmakers vous avez joué jusque-là, est-ce que les cotes ont quelque chose à voir avec votre insuccès, etc.
  • Votre ROI est positif ? C’est bien. Le challenge consiste alors à le maintenir.

Dans tous les cas, le ROI vous amène toujours à prendre des mesures. Il vous permet de savoir si vous êtes réellement bon dans les paris sportifs, s’il y a quelque chose à rectifier, ou même si vous devriez arrêter…

 

Actualités pertinentes