bg-header_green
bg-header_green
Menu

Probabilité de pari avancée

probabilité-de-pari-avancée

Les questions de probabilité peuvent faire peur aux gens lambda, qui ne connaissent pas forcément les formules mathématiques compliquées. Heureusement, dans le domaine des paris, il n’y a pas besoin d’être un expert pour appréhender les chiffres. Comme dans les billets précédents, cet article expliquera de manière simple et synthétique le principe de probabilités de pari avancées pour que vous ayez une base solide. Vous retrouverez toutes les informations fondamentales, tout ce dont vous avez besoin pour réussir, sans aucun superflu. Mettons de côté les calculs qui peuvent vous embrouillez et concentrons-nous sur l’essentiel à savoir. Dans notre école de paris – niveau 2, un billet vous présente déjà tout ce qu’il faut savoir sur les cours pour que vous puissiez vous familiariser avec le concept que nous développerons plus dans cet article.

Rappel sur la définition des cotes

Une cote correspond à un indicateur de probabilité d’un résultat donné. Dans le monde des paris, si une équipe a de nombreuses chances de gagner, le bookmaker lui attribuera des cotes faibles. Par contre, si le club est vu comme un outsider, il recevra de meilleurs coefficients. Lorsque vous débutez, concentrez-vous tout d’abord sur les paris de base et gardez les offres « exotiques » pour plus tard. Par exemple, c’est beaucoup plus difficile d’estimer des probabilités concernant des joueurs individuels.

Comment les bookmakers calculent les cotes ?

Comme vous le savez maintenant, les probabilités et les cotes sont liées. Mais comment sont calculées les cotes ? Telle est la question. Pour y répondre, les bookmakers emploient des experts pour recueillir et évaluer le plus de données et de statistiques possibles. Dans la majorité des cas, ils ont aussi recours aux avis des spécialistes du sport : journalistes, revues, critiques, émissions spécialisées, etc.

Les cotes sont ensuite affichées avec les paris chez 1xBet. Pour les paris d’avant-match, elles sont peu susceptibles de fluctuer jusqu’au jour de l’événement, sauf si des informations importantes surviennent en cours de préparation. Par exemple, si un attaquant clé d’un club de foot se blesse à l’entraînement deux jours avant une rencontre, cela peut diminuer ses chances de gagner (ou augmenter les chances de victoire de l’équipe adverse). Les experts, dotés de toute une gamme de logiciels, traitent des calculs mathématiques lors de ce travail, mais nous ne nous y attarderons pas. C’est énormément complexe et peu utile pour les débutants. Vous avez besoin de connaître les bases, rien ne sert de compliquer les choses. Le plus important, c’est de savoir exploiter les estimations qui en découlent pour que vous puissiez, à votre tour, développer une analyse. Soyez malin, apprenez concis et vite.

Au fur et à mesure, on devine les probabilités à l’esprit

Lorsque vous aurez appris à décrypter ce que signifient les cotes, vos décisions seront plus faciles à prendre. Quand il y a un grand favori dans une rencontre, vous devinerez rapidement que ses cotes seront faibles. A l’inverse, si une équipe affiche peu de probabilité de victoire, celles-ci seront plus élevées. Dans tous les cas, ne lésinez pas sur vos recherches personnelles pour être en phase avec la réalité et dégager ainsi les probabilités les plus pertinentes.

 

Actualités pertinentes