bg-header_green
bg-header_green
Menu

Montant correct du pari

Quand vous êtes parieur, peu importe votre niveau, vous devez savoir gérer votre bankroll. Pour éviter une débâcle, il faut que vous appreniez à bien calculer vos mises. En même temps, cela vous permettra d’augmenter vos gains potentiels pendant une compétition. Dans cet article, vous allez trouver toutes les astuces pour délimiter le montant correct d’un pari.

Rappel sur la gestion de bankroll

Pour pouvoir miser, il faut déjà que vous ayez une bankroll. C’est votre fond, car oui, les paris sportifs sont en quelque sorte un investissement (qui peut devenir rentable). Plus simplement, votre bankroll est la somme que vous avez décidé de consacrer au jeu.

Préparez des mises différentes

Dans les paris, puisque les risques varient, c’est logique d’avoir des mises différentes. On peut classer les indices de confiance de « safe » à « fun ». En toute logique, la somme que vous misez ne devrait pas être la même sur une cote de 1.5 et sur une cote de 5 ou 10. D’où l’utilité d’imaginer au moins deux mises différentes :

  • Un pourcentage pour les paris les plus sûrs avec des cotes basses à moyennes (safe).
  • Un autre pour les paris plus palpitants avec des cotes élevées (fun).

Naturellement, votre bankroll évoluera à mesure que vous pariez, en négatif ou en positif. Il faudra donc choisir entre :

  • Une mise fixe, à calculer sur la base du montant initial.
  • Une mise variable, à calculer suivant l’évolution de votre solde.

Mise fixe : jouer avec sécurité

La plus simple et la plus adaptée aux novices, la mise fixe consiste à utiliser le même pourcentage à prélever peu importe l’état de votre bankroll, qu’elle soit à la baisse ou à la hausse. Vous pouvez prévoir une mise fixe pour les paris safe et une autre pour les paris funs. Cependant, il faudra tout de même que vous les ajustiez à partir d’un certain montant (définissez des paliers : 25, 50, 75%, etc. de pertes ou de bénéfices) pour éviter la banqueroute ou les manques à gagner.

Mise variable : tantôt prudente, tantôt audacieuse

Un peu plus complexe, mais plus efficace pour bien cadrer votre jeu, la mise évolutive consiste à changer de pourcentage en fonction du montant actualisé de votre solde. Avec cette technique, vos mises deviennent plus importantes à mesure que vous gagnez, et diminuent quand vous perdez. Notez bien, ce sont les montants des paris qui évoluent, et non les pourcentages.

Ce modèle de mise présente l’avantage de fournir des mises adaptées à chaque événement et à votre évolution. Vous serez enthousiaste à miser un peu plus après une réussite et soulagé de pouvoir miser un peu moins après une perte (de plus, vous n’avez pas besoin de fixer des paliers).

Les autres techniques de mise

A part les mises fixes et les mises variables, vous trouverez d’autres modèles de mises, mais ceux-ci sont peu recommandés par les experts.

Il y a la mise montante qui consiste à lier des paris dans le temps, une saison ou compétition par exemple. Vous pariez sur un événement. Si vous trouvez le résultat correct, vous allez injecter le gain (le montant misé au départ + les bénéfices) dans un autre jeu, et ainsi de suite jusqu’à ce que vous décidiez d’arrêter, ou après une perte.

La mise martingale, plus employée dans l’univers du casino, requiert de votre part une grande audace et une bonne préparation psychologique. Quand vous remportez un pari, vous maintenez un certain montant pour les jeux suivants. Quand vous perdez, vous doublez le montant de votre mise !

La mise montante comme la martingale finit le plus souvent sur une catastrophe, sauf si vous êtes réellement chanceux.

Les bookmakers fixent des plafonds pour vous protéger

Les mises ont des limites. Heureusement, sinon il est possible de perdre totalement le contrôle et de transformer votre passion en une activité néfaste. Les plafonds varient selon les bookmakers. De manière générale, les sommes minimales oscillent de 1 à 5 euros ; les mises maximales peuvent s’élever à 30 000, voire 50 000 euros sur seul un pari.

Si les leaders des paris en ligne comme 1xBet fixent des plafonds, c’est avant tout pour éviter que vous tombiez dans l’excès ou dans la dépendance. Les mises minimales et maximales sont habituellement spécifiées au moment où vous enregistrez un pari. Bien entendu, pour plus de piquant, elles peuvent évoluer, par exemple en fonction de l’importance d’un match, à l’approche du coup d’envoi d’une course ou bien sur des événements populaires.

Conclusion

Gérer vos mises peut être au début compliqué, mais à mesure que vous jouerez, vous comprendrez que c’est une tâche fondamentale pour réussir dans les paris. Vous pouvez adopter différentes approches pour trouver un montant de pari correct : vous référer à l’état de votre bankroll, exploiter les indices de confiance, calculer vos mises en fonction du temps que vous allez dédier au jeu (une saison, une Coupe du monde, etc.), et bien d’autres stratégies.

Actualités pertinentes